Loading...
AstucesNouvelles technologies

Comment optimiser l’agro-photovoltaïque grâce à des panneaux solaires en hauteur ?

optimisation agriculture photovoltaïque

Les énergies renouvelables ont le vent en poupe. Entreprises et particuliers les prennent d’assaut, afin de bénéficier d’une énergie plus propre, et surtout plus économique ! L’agriculture, domaine en pleine difficulté, a également sauté le pas et développe des idées innovantes. Grâce à l’installation de panneaux solaires en hauteur, l’agro-photovoltaïque optimise ses champs pour bénéficier à la fois de ses récoltes et de la production d’énergie. Visite de ces champs d’un nouveau genre.

 

L’agro-photovoltaïque : un moyen efficace de se fournir en énergie

L’agriculture est actuellement à un point charnière de son histoire. En pleine crise, notamment en France, les agriculteurs sont soumis à de nouveaux défis d’une ampleur inédite. Face à ces nouvelles problématiques, l’agriculture se tourne aujourd’hui vers des solutions alternatives, susceptibles d’améliorer rendement et rentabilité. Parmi celles-ci : l’énergie renouvelable, en particulier l’énergie photovoltaïque, aussi appelée énergie solaire.

Cette énergie provient de la lumière du soleil, que l’on capte grâce à des panneaux absorbant celle-ci. On nomme cette agriculture l’agro-photovoltaïque. S’ils représentent un coût initial important, ces panneaux sont en revanche une formidable opportunité pour les agriculteurs. Ils vont ainsi pouvoir produire leur propre énergie, et devenir indépendant énergétiquement parlant. Mieux encore, les agriculteurs ont la possibilité de revendre cette électricité. En effet EDF rachète le surplus d’énergie solaire produit par les panneaux. L’excédent produit en été peut donc servir à financer l’énergie manquante en hiver. L’agro-photovoltaïque est donc un moyen intéressant pour les agriculteurs de mettre leur balance budgétaire à zéro en termes d’énergie, voire de faire des bénéfices.

 

Le photovoltaïque représente donc une formidable opportunité pour les agriculteurs, mais aussi pour les éleveurs, soumis à d’importantes dépenses énergétiques. Certains, comme Laurent Loiseau, optent pour l’autoconsommation.

 

L’installation en hauteur : les panneaux photovoltaïques repensés pour l’agriculture

Pourtant les panneaux solaires semblent prendre énormément d’espace. L’agro-photovoltaïque ne serait donc destinée qu’aux agriculteurs les plus fortunés, possédant assez de terre pour en réserver une partie à l’installation de panneaux. Eh bien non, grâce à une idée simple mais ingénieuse : le placement de panneaux photovoltaïques en hauteur ! On installe donc des panneaux surélevés à plus de 5 mètres, qui vont produire de l’électricité, mais également prodiguer de l’ombre dans les champs. Celle-ci sera alors optimisée selon le type d’agriculture pratiquée. Pour l’élevage, les zones équipées serviront de point d’ombre aux animaux. Pour la culture de la terre, on optera pour des plantes friandes d’ombre. La pomme de terre ou les épinards par exemple, se plaisent particulièrement dans les zones ombragées. Leur culture en sera donc améliorée et augmentera le rendement de l’agriculteur. D’autres plantes comme le colza, les petits pois ou les asperges y sont indifférents, et leur culture y est donc complètement possible. Cette solution n’est en revanche pas viable pour la culture du blé ou du maïs, qui nécessitent de recevoir beaucoup de soleil.

 

Optimiser ces cultures et bénéficier d’une source d’énergie gratuite, voire rentable, est rendu possible par l’installation de panneaux solaires en hauteur. L’agro-photovoltaïque trouvera donc dans cette innovation un double rendement intéressant, qui devrait changer, à coup sûr, les manières d’appréhender l’agriculture.