Loading...
Rénovation énergétique

Tout ce qu’il faut savoir sur la rénovation énergétique en 2019

Toit moussu

Vous envisagez de faire des travaux chez vous ? Dans le cadre de la loi de finance 2019, l’État propose de nouvelles aides financières destinées aux personnes qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovations énergétiques. Sibel Energie vous résume en quelques points les principales mesures qui concerneront la rénovation énergétique en 2019.

Les apports de la loi de finance 2019 pour le secteur des énergies renouvelables

Le budget 2019 vise principalement à orienter les investissements ainsi que les comportements des acteurs publics et privés vers la rénovation écologique. En effet, la lutte contre le changement climatique reste l’une des priorités du gouvernement. Pour cela l’Etat a misé sur le développement des énergies renouvelables par le biais des mesures suivantes :

1- La prolongation du CITE :

La transformation du Crédit d’Impôt Transition Energétique en Prime était prévue pour 2019 mais elle n’aura lieu qu’en 2020. A cet égard, le gouvernement mobilise la fiscalité écologique avec la hausse des fiscalités énergétiques et la prorogation du CITE jusqu’en 2019, qui sera converti en prime pour les plus modestes en 2020.
Pour rappel, le crédit d’impôt est une réduction de votre impôt sur le revenu à hauteur de 30% du montant des travaux réalisés. Si vous êtes non-imposable ou si vous payez peu d’impôt, vous recevrez un chèque de la part du fisc. Il y a quand même un plafond : le crédit d’impôt peut représenter au maximum 2.400 euros pour une personne célibataire et 4.800 euros pour un couple.

2- L’éco-PTZ :

Le projet de loi de finance 2019 compte également simplifier et renforcer l’éco-prêt à taux zéro jusqu’à fin 2021. Comme son nom l’indique, l’éco-PTZ est un prêt sans intérêt ou condition de ressources, destiné à financer des travaux d’économie d’énergie jusqu’à 30.000 euros. Il faut également noter que pour l’éco-prêt comme pour le CITE, les travaux doivent impérativement être réalisés par une entreprise reconnue garante de l’environnement comme Sibel Energie.

3- Une augmentation du budget de l’ANAH :

Une autre bonne nouvelle pour les personnes souhaitant procéder à la rénovation énergétique de leur habitation, l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) verra sa dotation budgétaire de 110 millions d’euros reconduite. Ainsi, le projet de loi de finance 2019 prévoit d’augmenter ses recettes affectées issues de la taxe sur les logements vacants, soit plus de 40 millions d’euros. Quant à celles issues des quotas carbone elles devront atteindre 420 millions d’euros.

4- Une augmentation du budget de soutien aux énergies renouvelables :

Dans le même contexte, le projet de loi de Finances pour l’année 2019 prévoit également une augmentation des investissements relatifs à la transition énergétique. Le dossier de présentation du budget avance un montant de plus de 7,3 milliards d’euros afin de financer les projets d’énergies renouvelables. Soit une augmentation de 14 % par rapport à 2017, lorsque 6,4 milliards d’euros été engagés.

Où peut-on se renseigner davantage sur ces dispositifs ?

Vous pouvez retrouver toutes ces informations sur les sites des aides comme celui de l’ANAH. Sinon l’agence de développement et de la maîtrise de l’énergie propose un nouveau site dédié aux renseignements : faire.fr, qui est le service public d’information sur la rénovation de l’habitat.