Loading...
Maison écologiqueslider

Comment lancer un projet de maison écologique ?

La maison écologique est devenue une des constructions les plus prisée depuis ces dernières années. Se lancer dans un tel projet demande un peu de préparation et beaucoup de sang-froid. Voici trois points à vérifier avant de vous lancer dans un telle aventure et de vous construire votre petit coin d’Éden. Vous êtes prêt ?

 

Quel Terrain choisir ?

Ce sera le premier point à valider. Ce choix est fondamental et crucial. Vous devez absolument vous renseigner sur le climat de la région dans laquelle vous allez construire votre maison. S’il existe un micro climat qui peut être lié à la topographie du lieu : colline exposée, front de mer, vallon encaissé et humide. Voici notre liste de question à se poser :

  1. Quelle est son orientation ? incontournable si vous décidez de vous lancer dans une construction bioclimatique et avoir recours aux énergies renouvelables.
  2. Quelle est la topographie ? Cela va conditionner l’adaptation du projet au sol et peut-être impliquer d’éventuels surcoûts.
  3. Quelle est la nature du sous-sol ? Vous devez impérativement faire faire une étude de sol pour éviter des surprises désagréables.
  4. Comment trouver les futurs points négatifs ? Allez-vous renseigner à la mairie sur les futur projet d’urbanisme qui pourraient venir gâcher votre bonheur. Renseignez-vous sur les nuisances particulières au près du voisinage. Bref menez une véritable enquête.

 

Quel est mon programme ?

Vous devez tout d’abord bien définir vos envies et vos besoins. Réfléchissez à la superficie globale du projet, du nombre de pièces et de la surface de chacune. Analyser votre manière de vivre et votre organisation de famille mais aussi professionnelle. Vous allez devoir gérer la répartition de tout ce petit monde de manière à profiter au maximum de l’orientation du terrain. Des décisions importantes vont devoir se prendre comme le choix du mode de chauffage, utilisations des énergies renouvelables, l’emploi de matériaux sains et le choix du système de construction.

Il faut penser rationnel. Pourquoi ? Car votre maison doit respecter des normes écologiques et que vous ne pouvez-vous permettre un gaspillage de place ou d’énergie. Pensez dès à présent aux futures extensions que vous pourriez envisager et incorporées dans votre programme dès aujourd’hui.

 

Quelles sont les démarches administratives à effectuer ?

Vous ne pourrez par faire tout et n’importe quoi. Que ce soit pour construire, agrandir ou rénover, vous devez impérativement respecter un nombre important de règles et démarches administratives.

Votre terrain est soumis au niveau national eu Règlement National d’Urbanisme (RNU). Il concerne les mesures sur l’implantation des constructions et les distances à respecter. Votre commune d’adoption peut-être aussi dotée d’un POS (Plan d’Occupation des Sols) ou d’un PLU (Plan Local d’Urbanisme). Dans ce cas, il faut suivre ces derniers.

Vous devez aussi vous rendre en Mairie pour demander la carte communale qui vous donnera les secteurs constructibles et elle a les fameux POS et PLU si la commune en a. De toute manière un passage en mairie sera obligatoire pour vous tenir informer des règles issues du Code Civil, du cahier des charges du lotissement, de la charte architecturale et paysagère, et nous en passons d’autres.

Toute nouvelle construction, extension ou transformation entrainent de nombreuses démarches administratives. En ce qui concerne le projet d’une maison écologique, vous devez impérativement fournir les documents suivants :

  • L’étude de sol : fait par un géotechnicien.
  • La levée de géomètre : le plan établi par un géomètre.
  • L’assurance dommage-ouvrage : elle couvre les malfaçons qui pourraient apparaitre après réception de l’ouvrage.

Un tel programme est ambitieux et généreux. De plus en plus nous prenons conscience que nous pouvons nous appuyer sur la nature pour gagner un confort de vie non négligeable. De tel projets doivent être encouragés.