Loading...
Rénovation énergétiqueTransition énergétique

GROUP’Enr : Le coût de la lutte contre le réchauffement climatique

GROUP Enr

En novembre 2017, 15 364 scientifiques de 184 pays différents ont tenté d’alerter les gouvernements du monde entier sur le danger qu’encourt l’humanité si le réchauffement climatique continu sur sa lancée. Ils déclarent : « si nous voulons éviter de grandes misères humaines, il est indispensable d’opérer un changement profond dans notre gestion de la Terre et de la vie qu’elle recèle. »

Néanmoins, lutter contre ce changement climatique impliquerait des investissements énormes, selon l’ONU (Organisation des Nations unies) : plusieurs milliers de milliards de dollars.

Une lutte à plusieurs milliers de milliards

C’est lors d’une conférence à Londres que la secrétaire exécutive de la Convention cadre de l’ONU sur le changement climatique (CCNUCC), Patricia Espinosa, a estimé en milliers de milliards de dollars les besoins nécessaires pour lutter contre la hausse des températures par le biais de projets durables et écologiques. D’après elle, c’est au secteur financier qu’incombe la lourde tâche d’investir ces sommes.

Selon l’ONU, le coût total du financement des objectifs du développement durable atteint entre 5000 milliards et 7000 milliards de dollars par an, une somme qui n’est bien sûr pas couverte actuellement. De plus, le rapport New Climate Economy Report de 2016 de la Commission globale sur l’économie et le climat annonce qu’il faudra investir environ 90 000 milliards de dollars dans les infrastructures du monde entier d’ici 15 ans pour lutter contre le réchauffement climatique.

Néanmoins, même si les investissements ne sont toujours pas à la hauteur du défi, on constate que l’apport d’argent vert est en train de transformer le système financier.

Faire appel aux citoyens et aux entreprises spécialisées

Au vu des sommes astronomiques, il semble évident que les acteurs financiers ne peuvent pas tout couvrir. Il incombe donc aux Etats du monde entier de lancer les mesures nécessaires pour motiver ces investissements. De plus, les gouvernements peuvent aussi mettre en place d’autres actions pour mobiliser le secteur privé et les citoyens.

La rénovation des bâtiments publics et privés est nécessaire dans la lutte contre le réchauffement climatique. En effet, en France, les bâtiments résidentiels et tertiaires représentent plus de 45% de la consommation du pays en énergie et 27% des émissions de gaz à effet de serre. Il est donc indispensable que le gouvernement prenne des mesures concrètes contre ce phénomène.

C’est dans cette optique que les particuliers, avec l’aide de sociétés privées comme GROUP’Enr , peuvent faire en sorte d’entamer la transition écologique et investir dans les énergies renouvelables. Les citoyens peuvent donc rénover leur habitation en investissant dans les systèmes énergétiques propres grâce à la société GROUP’Enr  qui est spécialisée dans les énergies vertes. Elle propose l’installation de panneaux photovoltaïques, de pompes à chaleur AIR/AIR, de pompes à chaleur AIR/EAU, de ballons d’eau chaude thermodynamique et propose même l’isolation extérieure et l’isolation des combles.

La lutte contre le réchauffement climatique est primordiale mais nécessite d’énormes investissements de la part de tout le monde : le secteur financier, les gouvernements, les citoyens et les entreprises spécialisées.

Retrouvez-nous sur le site du GROUP’Enr ainsi que les réseaux sociaux :

Google +, Facebook, Twitter

 

 

One comment

Comments are closed.