Loading...
Transition énergétique

Écologie et éthique, les grandes surfaces se mettent au vert

grande surface bio

Les grandes surfaces traditionnelles sont de plus en plus délaissées par les consommateurs soucieux de consommer plus « responsable ». De ce fait, de nombreux hypermarchés investissent dans le bio, l’écologie et l’éthique.

De plus en plus de commerces traditionnels proposent des rayons spécialisés dans les produits biologiques : bel étalage de fruits et légumes de saison, distributeurs de graines en libre services, etc. Ce n’est pas tout, puisque de grandes enseignes, comme Carrefour, diversifient actuellement leurs offres et s’adaptent aux nouveaux modes de consommation des clients. Par exemple, la marque a récemment lancé, Carrefour Bio, le penchant écolo et éthique de la firme. En effet, depuis quelques mois, Auchan, Casino ou Carrefour ouvrent, à Paris et dans les grandes villes de provinces, de nouvelles sortes de magasins bio plus éthiques et responsables.

 

Des consommateurs toujours plus intéressés par le bio

Le nombre de Français concernés par les enjeux du développement durable et de la consommation bio, éthique, équitable et responsable a fortement augmenté en 2016. D’après le dernier baromètre Agence bio/CSA de 2015, 89 % des Français consomment désormais des aliments bio au moins de manière occasionnelle, alors qu’ils n’étaient que 54 % en 2003. Maintenant, seuls 11 % d’entre eux déclarent ne jamais consommer de produits bio.

De plus, en 2017, les ventes de produits alimentaires biologiques ont connu une très forte augmentation de plus de 500 millions d’euros en France. Il est désormais clair que les consommateurs se tournent de plus en plus vers les enseignes qui proposent des produits alimentaires issus de l’agriculture biologique, éthiques et responsables. Les clients délaissent les hypermarchés traditionnels pour trouver de nouveaux points de vente plus sains, plus équitables et plus sûrs. Chose tout à fait normale après les différents scandales qu’a connu l’industrie agroalimentaire. L’affaire Lactalis, de septembre dernier, en pointe.

 

Regagner la confiance du consommateur

Après les différentes affaires douteuses concernant l’industrie agroalimentaire, les consommateurs ont perdu confiance dans ce système. C’est pour cette raison qu’ils se tournent de plus en plus vers les produits bio, qu’ils jugent plus sains et plus éthiques. Néanmoins, la grande distribution n’a pas dit son dernier mot et souhaitent regagner la confiance de la population.

C’est pour cette raison que de nombreuses enseignes lancent des programmes biologiques, éthiques et durables. On peut notamment citer Intermarché qui, depuis 2014, réhabilite les « légumes moches » et lutte contre le gaspillage. Le groupe Casino qui a récemment racheté les magasins Naturalia pour en faire les premiers points de vente 100 % vegan de France. Carrefour, en plus de ses nouveaux magasins spécialisés dans les produits bio, s’est offert Greenweez, le numéro 1 des ventes de produits bio sur Internet.

Après avoir lancé leur gamme biologique et équitable dans leurs rayons, Auchan, Carrefour et Casino ouvrent donc des points de vente entièrement consacrés aux produits sains et éthiques à travers les enseignes sobrement baptisées Auchan Bio, Carrefour Bio et Franprix Noé. Comme l’explique Jean-Paul Mochet, directeur général de Franprix (Groupe Casino), l’objectif principal est « de proposer un magasin qui ne soit pas militant féroce mais ouvert à tous, pour rétablir la confiance entre les marchands et les consommateurs. »