Loading...
Nouvelles technologiesslider

Découvrez 5 projets innovants pour l’environnement en 2018

Le réchauffement climatique est de plus en plus présent dans l’actualité et de nombreuses personnes se sentent concernées par cette lutte majeure. De ce fait, plusieurs actions et projets voient le jour dans toute la France aussi bien au niveau local, régional, national et même international. Quels sont les projets innovants pour l’environnement en 2018 ?

 

Des véhicules en libre-service qui carbure à l’éolien

Tupigny, une petite commune de 348 habitants située dans le département de l’Aisne, compte mettre en libre-service deux voitures à hydrogène, rechargées par un parc éolien.

A Tupigny le respect de l’environnement ne concerne pas que les grandes villes. Aidée par une entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables, VDN Group (Vent du Nord), la petite commune va faire installer un parc éolien sur son territoire. Si ce projet n’a rien d’innovant (de nombreuses communes installent des parcs éoliens sur leurs terres), il le devient car les éoliennes produiront de l’hydrogène pour les deux véhicules disponibles en libre-service. Cette initiative, en plus d’être totalement neutre en rejet de CO2, permettra de favoriser la mobilité rurale.

 

Des vélos à hydrogène en France

Que ce soit pour les vélos ou les voitures, l’énergie électrique intéresse de plus en plus de monde sensible à la cause environnementale. Néanmoins, même si l’électricité est une énergie renouvelable dans son utilisation qui permet de réduire la pollution, elle l’est beaucoup moins dans sa production qui est majoritairement nucléaire.

C’est pour pallier à ce problème que l’entreprise, Pragma Industries, basée à Biarritz, a développé des vélos utilisant des piles à hydrogène. Ils ont déjà trouvé preneur puisque deux villes de la Manche viennent d’en acquérir pour leurs besoins et ceux des touristes. Véritablement non polluant, ils ont aussi l’avantage d’avoir une autonomie de 100km et se recharge en seulement 2 minutes.

 

Les aires marines éducatives se développent

Concept lancé en 2013, les aires marines éducatives continuent de se développer et lance un appel aux écoles du littoral qui souhaitent être partie prenante pour l’année 2018.

Une aire marine est une petite zone maritime littorale gérée de manière participative par des élèves et des enseignants d’une école primaire. La classe est placée au sein d’une dynamique territoriale faisant appel à l’expertise de l’école et de la commune concernée, mais aussi d’associations d’usagers ou de protection de l’environnement, ainsi que des professionnels de la mer et du littoral (pêcheurs, scientifiques…). Cette très bonne idée permet de sensibiliser les enfants à la protection de l’environnement marin et développe leur connaissance du patrimoine maritime.

 

L’huile de palme interdite dans les moteurs

Après avoir vu des projets locaux, il est intéressant de constater que les instances européennes prennent aussi des mesures en faveur de l’environnement. De ce fait, les eurodéputés ont voté « l’élimination progressive » de l’huile de palme destiné au biocarburant sur le territoire européen. Pour rappel, 75% de la production totale de cette huile sert à alimenter des moteurs.

Véritable drame écologique, il était important de mettre fin à cette pratique. En effet, la production de l’huile de palme nécessite la conversion de forêts (souvent primaires) en plantations en monoculture, ce qui a pour conséquence une déforestation massive en Asie du Sud-est, la région du monde où l’essentiel de l’huile de palme est produit. Cette déforestation massive entraîne également la mort de nombreux orangs outans (5000 en 2015). Si cela continue, l’espèce aura disparu en 2020.

 

L’application du plan climat en 2018

En France, les choses tendent aussi à bouger en faveur de l’environnement et de la lutte contre le réchauffement climatique. Pour ce faire, le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, va mettre en application, en 2018, le Plan Climat.

Cette feuille de route prévoit plusieurs axes de développement. Entre autres, la rénovation énergétique de 500 000 bâtiments privés et publics, la mise en place de plusieurs aides et subventions pour la rénovation et la conversion des véhicules.

 

Source photo : motorpasion.com